Verzamelaar - Collector

Lezen is vrij op dit forum.
Een aantal functies werken niet als je niet bent ingelogd.
Wil je ten volle dit forum genieten en meedoen, wordt dan lid door je te registreren.
Activeer je lidmaatschap via de mail die je krijgt en log in.
Verzamelaar - Collector

Communiceer met verzamelaars.


    Dinky Toys

    Deel
    avatar
    Marjacco
    Admin

    Aantal berichten : 1425
    Registratiedatum : 24-12-08

    Dinky Toys

    Bericht van Marjacco op za 4 jun 2016 - 9:16

    https://nl.wikipedia.org/wiki/Dinky_Toys

    Dinky Toys
    Uit Wikipedia, de vrije encyclopedie

    Ga naar: navigatie, zoeken
    Zie het artikel The Dinky Toys voor de gelijknamige Belgische popgroep
    Dinky Toys
    Model van een Austin Devon, rond 1955
    ChassisGegoten zamak
    CarrosserieGegoten zamak
    InterieurGegoten kunststof
    OpdrukTampondruk en stickers
    Dinky Toys was een Britse producent van modelauto's. Het is ook een begrip geworden ("Wat heb jij een Dinky's!"). Het was onderdeel van het Meccano-concern.
    Dinky Toys maakte auto's van zamak[1] in ongeveer de schaal 1:43 in zowel Groot-Brittannië als Frankrijk (hoewel ook modellen voor Dinky werden geproduceerd in Nederland bij Best box en in Spanje door Pilen). Gedurende korte tijd probeerde Dinky Toys een met Lesneys Matchbox concurrerende lijn op te zetten, Mini Dinky, maar dit werd geen succes. De Britse en vooral Franse Dinky's worden vaak hoger in waarde aangeslagen. Eind jaren 70 verloor Dinky Toys meer en meer terrein en ten slotte ging het bedrijf failliet. De merknaam werd in de jaren 80 gekocht door Matchbox, dat zowel oude als nieuwe modellen uitbracht. Matchbox zelf werd echter ook weer overgenomen, door Universal International, en de merknaam dreigde te verdwijnen. Tegenwoordig is Dinky Toys een merk van Mattel. De oude Dinky's zijn erg gewild bij verzamelaars, hoewel de populariteit minder is dan rond 2000, toen eBay zorgde voor een grote opleving in het verzamelen van Dinky Toys. Sinds 2010 is er in Frankrijk en later ook in Nederland ( via de firma Atlas) een Kiosk serie opgestart waarin de oude Dinky Toys modellen opnieuw worden uitgebracht. De modellen zijn alleen door het Atlas logo van de originele DT modellen te onderscheiden. Als u een oorspronkelijk Dinky wilt aanschaffen kijk dan op de bodemplaat of er misschien Atlas opstaat, zodat u weet wat u koopt. Maar naast deze waarschuwing is er ook een groeiende groep liefhebbers die deze heruitgave verzamelen en zo zeer zeldzame Dinky-Toys modellen, voor 'weinig', als nieuw in de vitrinekast hebben staan met een doosje dat bijna gelijk is aan het originele doosje.
    Bronnen, noten en/of referenties
    [list=references]
    [*]Omhoog ↑ Dinky Tous - Histoire de la marque de jouet miniature dinky toys
    [/list]
    avatar
    Marjacco
    Admin

    Aantal berichten : 1425
    Registratiedatum : 24-12-08

    Dinky Toys - Histoire de la marque de jouet miniature dinky toys

    Bericht van Marjacco op za 4 jun 2016 - 9:17

    DINKY TOYS
    Chapitres






    Le geste du connaisseur  
    Détenez-vous le bon jouet ? Avez-vous bien un Dinky Toys entre les mains ? Pour le savoir, il faut avoir "le geste du collectionneur". Celui-ci consiste à retourner la voiture pour vérifier qu'elle a bien été fabriquée par la bonne marque. Très tôt, la publicité de Dinky Toys va se faire un devoir d'enseigner ce geste aux enfants. C'est un excellent coup marketing : il permet de vendre des objets plus onéreux que ceux des autres marques. Les parents n'ont qu'à se plier, ce sont désormais les Dinky Toys qui sont exigés ! Mon père me racontait économiser chaque centime afin de pouvoir s'offrir la Citroën Traction qu'il observait depuis des mois dans la vitrine du dealer, pardon du revendeur. En France, les Dinky Toys et Solido, concurrentes depuis toujours, ne vont cesser de se copier. D'autres marques vont aussi chercher à plagier Dinky Toys, avec des noms contenant " i toys ". Corgi Toys en est un exemple. Dinky Toys reste malgré tout LE repère dans la production de jouets.  




    La plus célèbre des marques de jouets de collection  
    Connue de tous, Dinky Toys reste assurément la plus célèbre des marques de jouets de collection. Les raisons de ce succès tiennent peut-être au fait que nos parents ont joué avec ceux-ci. Ils sont aussi le symbole d'une période dont nous sommes nostalgiques. Toujours est-il que ces productions sont aujourd'hui très demandées. De nombreux collectionneurs recherchent en effet des Dinky Toys. Le must étant de dénicher un modèle peu courant, qui plus est neuf et dans sa fameuse boîte jaune. La sortie de versions dotées de couleurs différentes des modèles courants va également contribuer à la flambée des prix. Ces versions, qui ne sont assurément pas encore toutes inventoriées, deviennent de plus en plus difficiles à trouver. Certains prix avoisinent, pour de rares modèles, ceux de vraies voitures (la SIMCA 1500 break police par exemple).
    L'histoire
     
    Meccano crée Dinky Toys  
    L'histoire de Dinky Toys débute par celle de Meccano, en 1901. Plus exactement, elle fait suite au succès des "Hornby Modelled Miniatures". Ce sont des voitures et des camions apparus en 1933 pour enrichir les circuits de trains Hornby crés par Meccano. En effet, ces jouets vont créer une demande telle que Meccano va décider de leur dédier une marque. Ce sera Dinky Toys (traduction française : petit ou précieux jouet) créée en 1934. Contrairement à ce que l'on peut entendre, ce n'est pas Dinky Toys qui est à l'origine de l'échelle 1/43. C'est en effet CR (Charles Rossignol) qui, au début des années 1920, réalisera les premiers petits véhicules en tôle à cette échelle. On peut toutefois accorder à Dinky Toys le fait d'avoir imposé cette échelle à pratiquement toute sa gamme. La guerre et ses pénuries de matières premières conforteront le 1/43 comme la meilleure des échelles de réduction en rapport à la faible quantité de Zamac exigée. De plus, avec cette taille, une Mercedes 190 SL loge dans la poche d'un pantalon...

                
     
    6 pièces dans des boîtes en carton grises   Dès le début, la gamme Dinky Toys est proposée dans des boîtes en carton grises contenant 6 pièces identiques que le marchand de jouets est chargé de vendre à l'unité. Une corporation est née : le détaillant. Ne confondez cependant pas ces boîtes avec le coffret cadeau : il présente également 6 pièces dans des boîtes en carton grises, mais les pièces ne sont pas identiques. Par exemple, les six versions différentes de la série 24 sont dans le même coffret : cabriolet, coupé... Ces coffrets cadeau seront proposés à la vente jusqu'en 1959. Après la guerre, apparaissent les boîtes individuelles jaunes avec le lettrage en rouge telles que nous les connaissons. Huit mois après son lancement, la marque propose déjà 100 références. Les premières versions (22 et 23) sont réalisées en plomb jusqu'en 1935.   
    Elles ont tout d'une grande  
    Contrairement à certains constructeurs de jouets, Dinky Toys recherche la ressemblance de ses modèles avec de vraies voitures. C'est le cas par exemple pour les miniatures des voitures de course : il faut qu'elles ressemblent le plus possible aux voitures ayant établies des records de vitesse sur les grands circuits tels que Brookland ou Monthléry. Ainsi en est-il de l'Hotchkiss, de la MG ou encore de l'Auto profilée représentant une Nervasport. Sur la MG, dont la production sera poursuivie avec du Zamac après la guerre, les numéros sont peints au pochoir et le moule provient de Liverpool. D'autres modèles, à l'instar de la Packard 8 (24P), trouveront leur origine en Angleterre avant d'entamer une carrière en France avec des moules retouchés. Dinky Toys France finira par reproduire toutes les voitures qui ont pu parcourir les rues de l'Hexagone entre 1948 et 1980. Frank Hornby s'éteint le 21 septembre 1936. A cette date, Meccano propose trois marques permettant de briguer le marché du jouet : Dinky Toys pour les petites voitures, Hornby pour les trains et Meccano pour les jeux de construction.
     
    Découverte du Zamac  
    L'aventure continue cependant. La firme découvre le Zamac. C'est un alliage de zinc, d'aluminium, de magnésium, d'antimoine et de cuivre. Léger, cet alliage est surtout beaucoup moins cher que le plomb et plus résistant que le plâtre et la farine utilisés par certains constructeurs. Dinky Toys va désormais appliquer ce matériau à toutes ses productions futures. Seules les proportions des composants du Zamac évolueront afin d'éviter le métal-fatigue et la migration des particules de zinc à la surface du matériau. Ainsi, les séries 24 et 25 ne disposant pas de plancher possèdent un châssis croisillonné pour renforcer la structure. La caisse et le châssis sont assemblés grâce aux axes des roues qui viennent verrouiller l'ensemble. En 1938, on compte plus de 300 références : animaux de la ferme, chef de gare, voyageurs, mobiliers de poupées, trains, avions, voitures et bateaux sont proposés aux petits enfants au travers des séries 14, 22, 23, 24, 25, 29, 30... Les premiers modèles de Dinky Toys France entièrement français sont présentés. C'est par exemple le cas de la Peugeot 402, en version civile puis taxi, qui sort en 1939 puis de la SIMCA 5.
     
    Arrêt de la production de Meccano France pendant la guerre  
    Le conflit mondial va interrompre la production de Meccano en France. Märklin va cependant utiliser les usines pour fabriquer des accessoires, à l'instar des éléments pour le jeu de construction Märklin. Meccano Liverpool contribuera quant à elle à l'effort de guerre en produisant des munitions, mais livrera au compte-gouttes jusqu'à épuisement des stocks. Certains articles de bas de gamme seront repris en fabrication tandis que les produits de luxe seront supprimés.
     
    Dinky Toys Angleterre : la référence du jouet en métal injecté au 1/43  
    La production de nombreux articles reprend très lentement après la guerre, en fonction de la disponibilité des matières premières (un tunnel et une gare en isorel chez Hornby...). Hormis la sortie du premier modèle d'après guerre militaire (la Jeep 24M), seuls les Dinky Toys d'avant-guerre sont relancés en production. Le caoutchouc, très rare, est cher. Cette pénurie d'après-guerre va ainsi imposer le montage de roues pleines en Zamac jusqu'en 1948. Après cette date apparaissent de petites jantes en Zamac recouvertes de pneus en caoutchouc. Davantage épargnée par la pénurie, Dinky Toys Angleterre devient la référence du jouet en métal injecté au 1/43.


     



    Dinky Toys s'approprie les moules anglais des voitures de course  
    Dinky Toys France s'approprie les moules anglais des voitures de course et les modifie. C'est un renouveau bénéfique pour la gamme. La Mercedes et l'Auto Union sont ainsi créés. De plus, de nouveaux moules apparaissent pour la Talbot Lago ainsi que pour la Ferrari, alors qu'un moule anglais existait déjà. La Maserati 2000 bénéficie pour sa part d'un élégant moule fabriqué en France spécialement pour elle. Bien qu'annoncés dès la fin de la guerre, tous ces modèles ne sortiront effectivement que courant 1949.  
     
    7 millions de Dinky !  
    En 1951, tous les services de Meccano France sont regroupés à Bobigny. L'usine française compte alors 800 personnes, consomme 600 tonnes de Zamac, 56 tonnes de peinture ainsi que 26 millions de pneus par an ! 7 millions de Dinky Toys sont fabriquées. Le 200e prototype est à l'étude. En 1957, le Club Dinky Toys France, présidé par Roland Hornby l'un des fils de Franck, est créé. Conçu pour fédérer les passionnés de Dinky Toys, il proposera par la suite des rééditions d'anciens modèles avec une décoration spécifique. C'est le cas par exemple de la Studebaker State Commander Pompier.
     


    Changement du mode de référencement  
    En 1959, c'est le grand chamboulement. Du moins dans la façon de référencer les miniatures fabriquées. Auparavant identifiables par un nombre suivi d'une lettre, les modèles sont désormais référencés par des chiffres. La Plymouth Belvédère est la première à inaugurer ce nouveau repérage : de 24D, sa référence devient 523. Au début des années 1960, Meccano fabrique sous licence une multitude de jouets et de jeux. La célèbre trilogie Meccano-Hornby-Dinky Toys est quelque peu délaissée au profit de patins à roulettes, de circuits Scalextrix, etc. Pour faire réagir les clients, Dinky Toys lance, en 1961, un grand concours pour accompagner la sortie du nouveau rouleau compresseur Richier. Les candidats doivent imaginer une scène de travaux publics le mettant en situation.
     


    Partenariat Renault-Dinky Toys  
    Dès 1962 et pendant sept ans, la série 100 (série junior) propose huit modèles à des prix très attractifs. La Panhard PL17 et la Renault R4 figurent parmi ces modèles. Cette même année, la Renault R8 est miniaturisée alors que Renault propose l'original à la vente. C'est un événement dans le milieu du jouet et de l'automobile. C'est en effet la première fois qu'un partenariat permet de proposer en même temps la miniature et la vraie voiture. Jusque-là, les constructeurs imposaient un délai minimum d'un an avant d'autoriser la miniaturisation de leurs véhicules.
     
    1964 : l'ère des rachats signe l'arrêt de mort des trains Hornby  
    L'année 1964 est riche en rebondissements. Meccano accepte d'être rachetée par Triang, la société des 3 frères Lines. Cette importante multinationale possède déjà des entreprises dans de multiples secteurs. Son rapprochement avec Meccano - et par conséquent avec Dinky Toys - est la conséquence logique de sa volonté de s'approprier le marché de l'automobile miniature. Une volonté initiée dès le départ avec la création de sa marque de voitures Minic et renforcée par le rachat de Scalextrix en 1958 ou encore de la création de Spot On en 1959. Après 1964, toute la production est vendue sous le nom de Meccano-Triang. Ce rachat met fin aux trains Hornby à l'échelle O qui ne se vendaient plus, mais avaient le mérite d'avoir donné naissance à la gamme des Dinky Toys.

                
     
    Une voiture russe dans la collection  
    Toute fusion impose, un jour ou l'autre, la recherche de rentabilité. Ainsi, dès 1968, de nombreuses pièces en plastique font leur apparition sur les modèles Dinky Toys afin de diminuer les coûts de fabrication. Ces pièces (capots des moteurs, moteurs, pilotes et ailerons des formules 1) fragiliseront les modèles. La sortie des portes et des capots ouvrants feront également perdre de leur authenticité aux réalisations, du moins comparativement aux modèles moulés d'une seule pièce. Dans le même temps, sept modèles de Dinky Toys sont fabriqués par Zylmex à Hong-Kong, la capitale indépendante chinoise. La Corvair Monza, Buick Riviera, Chevrolet Impala, Dodge Polara, Oldsmobile Super 88, Ford Thunderbird et la Rambler Station Wagon sont produites dans des coloris différents de ceux que nous connaissons.

    • 1967 : sortie de 18 nouveautés, dont le fameux Berliet Stradair disposant d'un système compliqué de basculement de la benne
    • 1968 : sortie du nouveau présentoir lumineux pyramidal permettant de promouvoir 48 modèles chez les revendeurs. La " Moskwitch ", la voiture russe de la collection, crée l'autre événement de l'année.


     
    1969-1972 : l'agonie de la marque  
    1969 : présentation de nouveaux modèles au 1/18e. L'Opel 1900 ou encore la Peugeot 504 apparaissent sous la marque Meccano Triang France...en matière plastique. Dinky Toys se lance également dans l'échelle du 1/25e, au travers d'une Ford Capri déclinée en trois versions, dont une Police. Cela n'aura finalement par le succès escompté. La Capri, la seule voiture ayant été réalisée à cette échelle, sera retirée du marché. Les belles années semblent révolues. En 1969, toujours, l'usine de Bobigny ferme ses portes après avoir supprimé 500 emplois. L'ensemble de la production est transféré dans l'usine Triang de Calais. En 1971, le dernier catalogue édité annonce la sortie de la Citroën présidentielle ainsi que celle de la R12 Gordini. Mais la fin est proche. En 1972, Dinky Toys présente ses derniers modèles français : la Renault 4 PTT, le Command Car militaire et le Peugeot J7 Pompier. A la fin de cette année-là, Meccano Angleterre est absorbée par Airfix et prend le nom de "Meccano Ltd". Meccano France est quant à elle absorbée par General Mills et prend le nom de " Meccano France SA ". La fabrication des Dinky Toys françaises est arrêtée.
     
    Des voitures de tourisme Dinky Toys en Espagne  
    Dès 1974, Dinky Toys signe un contrat avec Auto-Pilen, son homologue espagnol. Ce dernier pourra ainsi produire des Dinky Toys françaises en Espagne, du moins les voitures de tourisme. C'est la série " Made in Spain " ayant des châssis en plastique. Elle comporte, entre autres, la SIMCA Bagherra couleur vert acide et les Renault R12, 17. L'accord, qui tiendra jusqu'en 1981, prévoit également qu'Auto-Pilen produise à son compte des Dinky Toys. La Citroën DS 23 en 1976 et la Renault R4 en seront deux exemples. En 1979, Dinky Toys est dépassée par la concurrence et subit de plein fouet la crise économique en Grande-Bretagne. Meccano Liverpool est contrainte de fermer ses portes et de déposer le bilan. La firme prend le nom de Miro Meccano et entre comme filiale dans la Generals Mills. Les Dinky Toys apparaissent pour la dernière fois dans le manuel professionnel de février 1979. En 1980, un contrat Solido-Meccano Grande-Bretagne autorise la production de voitures au 1/43 issues des anciens Cougar, une série de Solido. Coup de théâtre en 1981 : alors que personne n'ose plus espérer de nouvelles Dinky Toys, Pilen sort deux modèles. La Ford Fiesta et la Chrysler 1307/1308, ayant toutes deux un plancher portant la mention Dinky Toys, s'affichent dans les rayons des marchands de jouets. Cette sortie permet à Pilen de respecter intégralement son contrat annoncé dans le catalogue professionnel de 1979.

                
     
    Où l'on reparle de Dinky  
    En 1986, Dinky -sans le Toys- est vendue à Matchbox et Meccano France est également cédée à Airfix. La série DY de 1 à 75 vendue par Matchbox sous le nom de Dinky, reproduit des Models of Yesteryear des années 40-60. Cette gamme ne laissera apparaître des nouveautés qu'à partir de 1988 au travers de la Jaguar type E. La série Dinky DY prend fin en 1992, en même temps que la série Models of Yesteryear de Matchbox. Le nom continue cependant d'exister. Il passe, au gré des rachats, entre les mains de Tyco, le géant américain du jouet qui va racheter Matchbox. En 1997, Tyco se sépare de Matchbox que Mattel un autre géant américain du jouet s'empresse de racheter l'année suivante. Le nom de Dinky est donc actuellement sur le territoire américain au milieu des Poupées Barbie. Etant donné sa notoriété, la production risque fort de reprendre un jour prochain...

                


    Lees verder op de site.
    avatar
    Marjacco
    Admin

    Aantal berichten : 1425
    Registratiedatum : 24-12-08

    Re: Dinky Toys

    Bericht van Marjacco op za 4 jun 2016 - 9:19


    Gesponsorde inhoud

    Re: Dinky Toys

    Bericht van Gesponsorde inhoud


      Het is nu do 23 nov 2017 - 7:30